×

Le Swing dans tous ses Etats

Le Swing dans tous ses Etats

LE SWING DE GOLF : Par définition, le swing de golf se construit à partir d’un club (profil) en partant d’une posture stato-dynamique face à une balle reposant au sol, ou surélevée par un support que l’on appelle un tee. Le but est de créer une action dynamique nécessitant un mouvement circulaire, en vue de projeter par les mains, le club, dont l’extrémité qui est la tête, au contact percutant dans la balle. L’objectif est de la faire partir dans une direction définie et paramétrée selon certains critères techniques et mécaniques.  

Le club subi une force générée par l’ensemble du haut du corps basé sur une descente angulaire, associée au bas du corps allant vers une force centripète et centrifuge en contrainte avec la gravité, les rotations articulées et la propulsion. Ces transferts d’énergies cinétiques par la somme et la variation des moments de force, augmenteront considérablement le produit de la masse que représente le club par sa vitesse produite.   

Cette cinématique que représente le swing de golf, peut se référencer et s’apparenter à d’autres disciplines similaires, dont les caractéristiques sont identiques en termes de frappe, de contact, de projection, de percussion, de propulsion passant par les mains. Seul le mouvement prendra une autre forme, le principe reste le même. Elles possèdent le même dénominateur commun. Cependant il dépendra de votre sens de l’observation et d’une certaine logique.    Par exemple pour un lanceur de Javelot qu’il tient dans sa main. Le mouvement sera initié par un élan en course frontal puis latérale, puis lors de la transition s’effectuera un recul de l’épaule en préparation de la projection finale du javelot par la main. S’ensuivra un blocage assez violent par l’appui avant afin de contrer puis de transférer en rotation cette énergie au profit de la projection du bras par l’épaule au niveau proximale à la main par le poignet du javelot au niveau distal en direction de la zone dans un angle de 45°.   Le hand-ball, la balle est rattachée directement à la main, mais le même dénominateur est présent, tout comme les sports de raquettes, le volley-ball, les lancers, le base-ball etc. 

Les membres supérieurs, sont les zones prioritaires centrales, au niveau de l’action de la frappe, de la visée, des rapports de force et de précision. Les membres inférieurs sont le centre d’appuis, de transferts, de propulsion et d’équilibre. Plus la zones du corps s’éloignent du cerveau et de l’œil plus il est difficile de les contrôler dans des champs d’actions et de réactions dans le temps et l’espace-temps, ce qui parfois provoque des difficultés de synchronisation et de coordination. C’est aussi l’une des raisons que l’éducation basée sur la psychomotricité est d’une importance clé dès le plus jeune âge, et aussi à l’âge avancée.  Bien entendu ce ne sont que des généralités que nous pourrons développer et approfondir pour mieux comprendre une partir de ces mécanismes.  Dans cette cinématique du swing de golf, et de la projection mentale de son propre swing, la question évidente est de savoir comment l’améliorer sans parfois réellement savoir sur quels critères. Mais améliorer quoi ? Le jeu ou le joueur ?  

 Comme vous le savez il y a pléthore de solutions, mais quel sens et quel contenu peut-on donner à sa requête, et pour combien de temps ? 

Dorénavant ce n’est plus un problème pour progresser, d’améliorer ses connaissances intellectuelles et pratiques, de s’interroger sur ses propres critères. Depuis ces 20 dernières années le numérique et tout l’ensembles des moyens qu’il met à disposition au grand public, sans parler maintenant de l’IA avec laquelle nous travaillerons permet un lien intergénérationnel où le “c’était mieux avant, Avant c’était comme çà, le swing et sa pensée académique et stéréotypée a bien changé et évolue avec son temps.Maintenant c’est bien grâce à toutes ses données, et ses possibilités d’accessibilités ouvertes, que l’on peut développer sous des angles et des formes différentes notre propre swing et schéma corporel. L’association du classique et du contemporain, au moderne style et futuriste, s’harmonise avec une intelligence et une application nouvelle, ce qui est propre à l’évolution. Ce qui existait avant existe toujours mais sur d’autres angles, d’autres méthodes, d’autres pratiques et visibilités. 

Certes il y a à boire et à manger, et de quoi s’y perdre, mis comme vous le savez, ces processus sont incontournables dans le temps, et permettent à chacun de s’y retrouver, d’avancer et d’évoluer. A vous de choisir.  

Partager :

Laisser un commentaire