×

Le golf

Le golf

La pratique du golf est l’une des activités la plus pratiquée au monde. C’est un excellent vecteur d’entretien de la santé physique, elle associe et met en action et en activité régulière toutes les zones du corps, articulaires et musculaires, tous les paramètres liés à la coordination et à la synchronisation des membres supérieurs et des membres inférieurs, la vitesse, la force, la précision, l’équilibre. Cette pratique s’opère dans des espaces verts naturels magnifiques, dessinés en parcours agrémentés d’obstacles, de plans d’eau, de forêts aussi variés et différents d’un golf à l’autre et d’un pays à l’autre. Jouables quasiment en toutes saisons dans divers formats : 18 trous, 9 trous, 6 trous, 12 trous, compacts, pitch and putt, putting-green, mini-golfs. La seule contrainte si s’en est une, puisque chaque discipline sportive ou autre, à des règles incontournables à respecter et valables pour tous. La première est celle du temps de jeu et du Traffic impartis par trou afin de respecter l’ensemble des pratiquants partageant et évoluant sur le parcours.  

Le golf est aussi la seule discipline au monde et du sport, où l’on peut frapper ou percuter physiquement une balle qui repose au sol et de la faire partir à une vitesse mais surtout à une distance inégalable toutes disciplines sportives confondues hormis les armes à feu. C’est sans doute aussi l’une des raisons ou le driver est sublimé, car il est le seul club à pouvoir envoyer la balle très loin (voir long-drive), il est le plus long, le plus différent de tous les autres, et souvent le plus cher. Le driver est souvent la vitrine du golf, très médiatisé à travers les visibilités des joueurs de très haut niveau sur le Pga tour ou le Long-drive. Pourtant il ne sert qu’à frapper fort la balle, alors que l’utilisation des wedges est sans doute beaucoup plus riche en variétés techniques de jeu.Cette action du driver reste aussi une performance physique et technique.  

Revenons à notre première définition du swing, et de notre possible choix d’observation, à savoir comment choisir un angle de travail prioritaire et objectif, observable, facile de compréhension et d’application. Le réflexe de tous les joueurs au regard de la balle, commencera sur la posture et l’alignement et une toute petite attention du swing souvent par défaut. Lors de la mise en action, la réaction est souvent vive et difficile à harmoniser avec l’ensemble du mouvement et l’objectif principal. Ce qui se traduit par un déséquilibre arrière et une compensation, permettant plus ou moins de rattraper le coup. Ce sera souvent à partir de la trajectoire de la balle que l’on considère si le coup a été ou non réussi, ce qui peut paraître assez logique et subjectif à la fois, mais pourquoi pas. Cependant la problématique réside dans la recherche d’une identification pouvant expliquer la cause et la racine du désordre constaté à travers l’ensemble du swing, ce qui rend la tâche périlleuse. Ce qui ne dépendra pas forcément du swing réalisé mais surtout de son contenu. Action, réaction !? ou réaction, action!?  

Pour commencer notre recherche, je vous suggère à travers mes compétences et mes expériences un autre regard et travail du swing concernant le golf.   Le swing de golf se construit à partir d’un club (profil) en partant d’une posture stato-dynamique face à une balle reposant au sol, ou surélevée par un support que l’on appelle un tee. Le but est de créer une action dynamique nécessitant un mouvement circulaire, en vue de projeter par les mains, le club dont l’extrémité qui est la tête, au contact percutant dans la balle. L’objectif est de la faire partir dans une direction définie et paramétrée selon certains critères techniques et mécaniques. 

Je vous propose d’aller à l’objectif final qui est la frappe de la balle par la projection du club par les mains. L’ensemble des exemples et des passerelles sportives vont certainement vous éveiller, et vous amener aux fondamentaux de la frappe de la balle, quel que soit son usage, sa forme, l’outil utilisé que vous avez sans aucun doute utilisé lors de votre évolution sportive et culturelle.  

Pourquoi les mains sont d’une importance cruciale et sans égale ? 

L’homme a su évoluer en partie à sa position debout libérant ses mains de leur rôle locomoteur. Cette bipédie a induit de multiples modifications physiologiques :Augmentation du cerveau – Développement physiologique et comportementaux – Croissance prostatale etc. 

Par la suite, c’est grâce à sa main dotée de pouvoir exécuter d’innombrables actions en tous genres, dû à la préhension puissante et précise. Ce qui lui a permis de fabriquer, de transporter, de manipuler des objets, des outils. D’améliorer sa propulsion et d’adopter une locomotion harmonieuse et plus équilibrée, puis surtout d’améliorer son système physio-articulaire et locomoteur (voir le pouvoir des mains)

Partager :

Laisser un commentaire