La Vitesse – La Force -La Vélocité

Les principes élémentaires de la propulsion depuis la préhistoire, sont toujours les mêmes : Pour lancer loin, ou frapper loin et fort, à mains nues ou avec un outil, dans notre situation c’est le Driver, il est indispensable de mouvoir ses membres à partir d’une vitesse initiale. L’objectif sera d’associer tous ses segments distaux et proximaux (création de force potentielle) dans le but de le traduire par un transfert d’énergie cinétique, pour obtenir un pic de vitesse. chaque segment possède une énergie en fonction de son déplacement par rapport à un point fixe à un moment et à un temps déterminé. Ors pour justement améliorer son potentiel et l’optimiser, il est indispensable d’y associer divers types et nature de mouvements évolutifs et variés pour produire de la vitesse, en dehors de la technique du swing de golf.

Comme je vous l’exposais lors de ma présentation, la technique de base est indispensable quelle que soit la discipline que vous avez choisie, elle ne vous permettra seulement d’utiliser votre potentiel de base. Si vous souhaiter améliorer et développer vos capacités, pour des raisons plus spécifiques, telle que la performance pour la distance. Vous devez alors passer par la production de vitesse par la force, les mouvements, la vélocité, la souplesse etc…Ce qui n’est pas inscrit dans la technique de base. C’es tout simplement ce qui explique les écarts de distances entre les joueurs professionnels et amateurs. C’est pourquoi lors de ce stage, vous aurez des mouvements sportifs variés, spécifiques à ces paramètres indispensables. Comme je le répète le but n’est pas de répéter et répéter un geste, mais tout simplement d’en comprendre le contenu. Je ne peux pas vous garantir un gain de quelconque distance au mètre, c’est une utopie, mais je peux vous garantir de développer votre potentiel pour savoir l’utiliser pour frapper fort, courir plus vite etc…quel que soit votre niveau et votre âge…


Force- Vitesse- Réaction- Action…

La vitesse est une grandeur mesurable en m/s , donc le rapport de la distance parcourue au temps écoulé. Pour un corps en mouvement, sa vitesse est constante si aucune force ne lui est appliquée (impossible sur terre)mais il existe une multitude de forces . La somme des forces crée une résultante qui procure soit une accélération, une décélération, une rotation etc..La vitesse est le résultat et la conséquence des différentes sources d’énergies de forces selon différentes formes.

Si la vitesse est la somme de forces associées à la puissance, il est important d’avoir quelques données des différents types de vitesse facile à comprendre et à développer.

  • La vitesse de réaction qui précède la contraction musculaire avant l’action, elle se traduit par le temps, l’influx, la stimulation par la prise d’informations visuelles ou sensorielles.
  • La vitesse gestuelle et angulaire des membres supérieurs ou inférieurs qui interviennent avec divers amplitudes, intensité, répétitivité, fréquence, vélocité etc…-
  • La vitesse de déplacement: la course par exemple qui est le résultat combiné de l’amplitude de la foulée de la vélocité (fréquence des appuis) par l’utilisation du sol…

Donc la vitesse de la tête du driver est la résultante de la somme des forces associées à la puissance corporelles. Certes elle a la plus grande influence sur la distance réalisée si elle est combinée avec certains facteurs indispensables (centrage de la balle, restitution de l’énergie…) Cette vitesse dépendra uniquement des paramètres la produisant, elle sera obligatoirement dépendante de la vitesse gestuelle et de déplacements combinés.

LA FORCE – LA VÉLOCITÉ

Dans le domaine de la performance physique, il est courant de parler des forces dont on peut avoir besoin en fonction de l’action à mener et de la performance visée. Ces rapports de forces spécifiques, visent à améliorer divers paramètres liés à la discipline: explosivité, détente, dynamique, résistance, déplacements etc…. Ces forces prendront différentes formes de travail en fonction de l’activité, et de la performance visée. On parlera des forces produites par l’action du muscle, qui se traduit par des contractions de types différentes associées des mouvements variés des segments et des mobilités articulaires.

Il faut savoir que les muscles possèdent certaines caractéristique définissant les capacités d’un individu: Les muscles à contractions et concentration rapide, sont constitués de fibres blanches , il produisent une énergie importante à une vitesse très élevée types sprinter sur distances courtes 100 m à 400 m, sport d’opposition ballons, raquettes… – Les fibres à contractions lentes comme indiquées, concerne plus des activités de longue durée à un rythme régulier types marathon, marche , donc des activités nécessitant plus d’endurance. Pour produire de la vitesse par l’énergie , il est indispensable de travailler en utilisant la force élastique et contractile du muscle, par l’organisation des segments distaux et proximaux en mouvements les uns par rapport aux autres: Pics de vitesse différents, accélération positives et négatives des segments, avec et sans déplacements…

Pour mieux comprendre ce résumé très court , nous travaillerons une trame de mouvements qui solliciteront l’ensemble de votre chaîne musculaire et articulaire, en statique et en dynamique sous différentes formes, en accélérations , réactions , anticipations, avec des outils etc

Comment produire de l’énergie

Partager :