Le profil du Driver

Les Drivers

Ils se nomment bois, maintenant Drivers, car à l’origine sa tête était fabriquée en bois. Le Driver au golf est le club le plus long utilisé pour les longs coups, sa tête est large avec une forme arrondie. C’est le club le plus léger malgré sa longueur. Actuellement les drivers modernes, sont construits en métaux légers tel que le titane ou en matériaux composites(assemblage d’au moins d’1 matériaux non mixibles) Le titane est un élément chimique métallique léger et résistant, il est d’un aspect blanc qui a été découvert en 1789.

Tous les drivers, au niveau de leur têtes quelles que soient leurs marques, sont soumis aux normes strictes conformes aux règles USGA le R/A concernant son profil pour pouvoir l’utiliser en compétition. La longueur maximale autorisée est de 48″ 1,20 m env, le COR qui est le coefficient de restitution d’énergie de la face (zone élastique de la face que l’on nomme le sweet-spot) qui est fixé à 0,83%. Le MOI de la tête par rapport à son axe vertical « Le Moment d’Inertie » est limité selon certaines règles soit: 5900 kg*cm2…Il faut savoir que la tête d’un driver pèse une tonne de poids relatif à l’impact, la balle reste en contact 5/10 000s. Si, lors de la frappe, vous ouvrez la face de 2° par rapport à la position initiale, la balle déviera de 17 m à l’arrivée. Le driver retranscrit les caractéristiques techniques de votre swing, ors il vous est indispensable de maîtriser l’application technique du placement par rapport à la balle et de votre organisation physique. Les bois plus petits sont appelés bois 3 dont la longueur est d’environ 1,09 m. Maintenant nous avons aussi les bois de parcours du n° 2 au n° 9…

Le Loft de la face du driver

Caractéristiques du loft : C’est l’angle d’ouverture de la face ou le degré d’inclinaison de la surface de la frappe du driver par rapport à la verticalité du manche. Le loft s’échelonne maintenant entre 2 et 31°. Les drivers utilisés pour les concours de longue distance ont des lofts qui varient entre 2 et 7° d’inclinaison ou d’angle d’ouverture. Pour les drivers de jeu sur le parcours c’est de 8° à 14° d’ouverture. Ces ouvertures vont modifier la hauteur et la rotation de la balle en fonction de l’angle de décollage donner lors de la frappe de la balle.

La face du driver
La zone centrale appelée le sweet spot est l’endroit où la balle doit être frappée dans le but d’optimiser le rendement maximal d’énergie.
shafts et têtes de Driver

LES SHAFTS

Les shafts, ou manches peuvent être en acier, en graphite, en carbone et d’autres composites. Le diamètre est d’environ 15 mn et il se resserre vers la tête. L’insertion du shaft se place dans une profondeur tubulaire que l’on appelle le Osel, il sera fixé avec une colle spéciale selon un protocole de montage très spécifique. Depuis peu, certains shafts sont conçus pour s’insérer et si fixer à l’aide d’une clé, ils permettent de modifier le loft de la tête du driver. Ces shafts subissent pendant le mouvement une déformation en fonction des critères physiques du joueurs (vitesse, force, puissance, pression). C’est l’une des raisons pour lesquelles il y a plusieurs types de rigidités de shafts que l’on appelle le flex. Plus le swing sera rapide et puissant, plus la rigidité du shaft sera importante.

Il y a plusieurs caractéristiques du shaft pour répondre aux contraintes physiques provoquées par le joueurs et la frappe de la balle. Par exemple, le torque qui permet à la tête de revenir en direction et au contact de la balle plus facilement avec une mesure de 0 à 3,8 environ, plus l’on se rapproche de zéro moins la tête oscille. Une autre caractéristique du manche: le point de flexion, positionné à une certaine hauteur, ce point rend le shaft plus ou moins souple. Donc la flexibilité est liée à la vitesse du swing, de la pression, de la force, du poids du joueur et de sa technique. Maintenant nous disposons d’outils de technologies avancée tels que le trackman, le radar qui permettent avec précision, de cibler le shaft pouvant correspondre. Le contrôle de fréquence et de flexibilité est indispensable pour les shafts. Un manche rallongé ne procure pas forcément plus de distance, il y contribue si la vitesse est très élevée. Alors attention, en aucun cas le manche ne doit vous résister…Faites le bon choix en consultant un spécialiste.

FLEXIBILITÉ DES SHAFTS EN FONCTION DE LA VITESSE

LES SHAFTS

Bien entendu, grâce à ces nouvelles technologies permettant d’analyser la vitesse de la tête du club à l’impact, on peut déterminer la flexibilité de shafts pouvant correspondre au joueur (bien sûr la vitesse n’est pas le seul facteur déterminant, c’est la raison aussi pour laquelle il est conseillé de rencontrer un Club-Maker qui est un véritable artisan et spécialiste du sur-mesure). Donc ces premières évaluations et classifications permettront d’adapter et de conseiller un shaft pouvant correspondre au joueur.

  • Au driver pour des vitesse au delà de 110 mph soit 170 km/h un shaft X stiff sera conseillé –
  • de 90 à 100 mph soit de 150 à 160 km/h un shaft stiff sera conseillé
  • de 80 à 90 mph soit de 130 à 150 km/h un shaft régular sera conseillé
  • de 70 à 80 mph soit de 120 à 130 km/h un shaft seniors sera conseillé moins de 120 km/h un shaft…
Partager :